17/02/2007

Les armes de combat

Img0006

 

J'ai décrit sur le dernier post un système de défense de l'avion qui sont les flares. Mais je n'ai pas encore parlé des systèmes d'armes. En voici un petit résumé qui sera dans ce post basé sur les armes principales air-air.

La Chasse ne serait pas la Chasse sans ces armes et ce qui les entourent. On distingue plusieurs types d'armes primaires, ainsi que secondaires.

Parlons d'abord des armes secondaires,  qui ne sont pas reconnues en tant que telles mais qui restent néanmoins indispensables.

L'entraînement.  On le laisse souvent de coté, mais c'est l'aspect principal de ce qui fera un bon pilote de chasse capable de se sortir de situations périlleuses et d'utiliser son armement à bon escient. Sans un entraînement valable et un nombre d'heures minimal annuel,  un pilote de chasse ne peut se lancer dans la mélée. La qualité de son instruction, le suivi de sa formation,  ainsi que le maintien de ses compétences, feront beaucoup de différences en cas de combat réel.

L'avion en lui même et sa maniabilté.  Cela va de soit... Lorsque le F-16 est sorti d'usine,  il surclassait en performances ses opposants. Ce n'est plus le cas avec les nouveaux systèmes de propulsions vectorées.(F-22, Sukkhoï 37)

Le radar de l'avion,  et ses systèmes embarqués de défenses et autres (contre-mesures electroniques) différencient très nettement des  opposants pendant un combat. Le F-16 est surclassé aussi en combat rapproché par le Mig-29,  mais en combat éloigné, le radar du F-16 , ainsi que sa capacité à brûler moins de carburant que le Mig,  font que ce dernier se fait surclasser.

Le moteur est une arme aussi,  ainsi que le temps de vol dans une zone. Le moteur pour des raisons évidentes de maniabilité,de puissance, de faible signature thermique,  et sa consommation réduite (en rapport aux opposants)permet au pilote de mieux gérer son temps pour "jouer" avec l'adversaire, avant de voir celui ci chercher une issue au combat qui lui sera peut-être défavorable par manque de carburant.

Puis viennent les armes dites primaires. Missiles et canon.

Le canon, arme qui fait réellement corps avec l'avion  est la dernière que l'on voudrait utiliser,  car cela veut dire que l'on s'est fait entraîner dans un combat rapproché, ou surprendre par une autre formation ennemie, ce qui est pire encore. Le radar de bord  aide au tir au canon en donnant toutes les informations nécessaires pour abattre l'ennemi, même dire ou il faut mettre son nez ( de l'avion) pour le tirer correctement!!! Et même si il est touché! Un obus perforant,  puis explosif, puis incendiaire( dit aussi traçant), à 6000 coups à la minutes, oui vous avez bien lu, 6000 coups à la minute,  100 coups à la seconde...

Les missiles se divisent en trois catégories. - Infra-rouge- guidage radar total-guidage tout seul.  L'infra rouge a le désavantage de la distance et est utilisé dans les combats rapprochés. Le missile guidage radar à une plus longue distance de tir, mais à le désavantage de devoir être guidé jusqu'à l'impact,  donc l'avion qui le tire doit illuminer sa cible jusqu'au bout. Ce qui veut dire en pratique qu'il doit pointer vers la formation ennemie jusqu'à la destruction. Le missile guidage 'tout seul' est lui le plus avantageux des trois, on le guide au radar au début,  puis il prend le relais, ce qui permet à l'avion tireur de se désengager. Il a de la distance, et peut aussi ètre du style "tire et oublie" dépendant de la distance et de la vitesse de rapprochement. Tous les trois sont très difficiles à détecter visuellement une fois tirés...Seul le missile "guidage radar", devant être dirigé jusqu'au bout par son tireur, donne une alarme car le radar qui le dirige passe dans un mode de tir et "irradie" donc plus la cible, celle ci le "sent" avec des senseurs électroniques, cela donne donne un signal au pilote ciblé qui va réagir en fonction. Bref c'est très compliqué tout ça...

Avec des années d'entraînements, tout cela sort sur le bout des doigts et cela devient une seconde nature.

Bref, des armes quoi. Et tout ceci est utilisé sur des jeux de combats aériens,  même expliqués dans les manuels de simulations.

16:47 Écrit par falconpilot dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.